Marc-Antoine Ledieu, Blockchain as a service : démocratisation de la blockchain ?

En novembre 2015, Microsoft lançait la blockchain as a Service. Aujourd’hui cette nou-velle prestation se développe. Elle met cette technologie complexe à comprendre et à manipuler à la portée des entreprises et des industriels qui ne disposent ni des capacités ni des compétences pour la développer. Si les problématiques juridiques que soulèvent la BaaS sont assez classiques (contrat, preuve, droit du logiciel et des bases de données), cette prestation qui peut se déployer au niveau international pose des difficultés par rapport au droit du chiffrement qui a été établi par la LCEN soit avant la création de la blockchain à la fin 2008. Marc-Antoine Ledieu, avocat au barreau de Paris, nous expose l’intérêt de la BaaS et les écueils à éviter pour sa mise en œuvre.

Nathalie Nevejans, l’irresponsabilité des robots

Nathalie Nevejans, spécialiste du droit des robots, est fermement opposée à l’idée d’octroyer une personnalité juridique aux robots. Ce ne sont que des machines. Des machines très performantes, mais qui à l’heure actuelle restent toujours dirigées par (...)

Lire la suite

Françoise Barutel Naulleau, Pour la médiation judiciaire en PI

La médiation judiciaire, introduite dans le code de procédure civile il y a plus de 20 ans, peine à s’imposer. Pourtant, selon Françoise Barutel Naulleau, vice-présidente à la 3ème chambre du TGI de Paris et référente « médiation », ce mode de règlement (...)

Lire la suite

Fabrice Defferard : La science-fiction, quand l’imaginaire devient source de droit

La fiction d’anticipation, mal considérée à tort en France, a pourtant une forte influence sur notre vision de l’avenir. Selon Fabrice Defferrard, maître de conférences à l’université de Reims, elle est inspiratrice, voire source de droit. Isaac Asimov (...)

Lire la suite

Gianmaria Perancin. : contrats, accès indirects & coûts cachés : SAP brise la glace avec ses utilisateurs

En avril dernier, SAP a fait un pas important vers ses utilisateurs en proposant des règles contractuelles plus claires pour la facturation des droits indirects mais aussi la séparation entre l’audit de licences et les forces de ventes. Depuis (...)

Lire la suite

Thibault Schrepel : L’innovation prédatrice, un nouveau défi pour le droit de la concurrence

Hier, les Gafa représentaient le modèle à suivre. Aujourd’hui, le vent a tourné et les géants de l’internet inspirent de plus en plus la méfiance. Des voix commencent à s’élever pour demander leur démantèlement. Or, pour Thibault Schrepel, chercheur et (...)

Lire la suite

Toutes les interviews

1 | 2 | 3 | 4 | 5